< Back to Blog
Mar
4
2015
2015

Mount Prospect This is a greeting card newspaper

Si certains l’auront probablement jeté avec les autres prospectus qui polluent nos poubelles (qu’ils se rassurent, on ne leur en veut pas), on espère cependant que les plus attentifs auront observé avec curiosité notre journal de vœux. Car à l’heure de la digitalisation ambiante de nos services, oui chez Servaire&Co on s’embarque dans la fabrication d’un journal papier ! A vrai dire, en ce début d’année sombre d’événements tragiques, le clin d’œil fait office de véritable symbolique forte.   Séduits par la clarté et la visibilité originale du support, c’est avec une pointe de nostalgie vintage que nous assumons entièrement ce revival très pop du papier. Car après tout, nous ne sommes pas designers par hasard : l’ancrage dans la réalité physique … Read more

toothsomely Si certains l’auront probablement jeté avec les autres prospectus qui polluent nos poubelles (qu’ils se rassurent, on ne leur en veut pas), on espère cependant que les plus attentifs auront observé avec curiosité notre journal de vœux. Car à l’heure de la digitalisation ambiante de nos services, oui chez Servaire&Co on s’embarque dans la fabrication d’un journal papier ! A vrai dire, en ce début d’année sombre d’événements tragiques, le clin d’œil fait office de véritable symbolique forte.

http://alicespringsmariage.com/?tampon=rencontres-tetouan&b7d=35  
Séduits par la clarté et la visibilité originale du support, c’est avec une pointe de nostalgie vintage que nous assumons entièrement ce revival très pop du papier. Car après tout, nous ne sommes pas designers par hasard : l’ancrage dans la réalité physique des volumes et matières se traduit dans notre travail quotidien et donc logiquement dans un journal palpable. On ne vous le cache pas, sa réalisation n’a pas été de tout repos, entre la livraison depuis l’imprimerie de l’autre côté de la Manche, les sessions pliage entre deux réunions, le maniement expert du sèche-cheveux pour épargner les encres savamment choisies par nos graphistes etc. Et pour autant, loin de nous l’idée de vouloir arrêter la dynamique puisque cette première édition en appelle d’autres, à l’image d’une série industrielle d’ailleurs déjà initiée avec Veuve Clicquot et le journal que nous avions créé pour annoncer « Suit me ». Gardez donc un œil sur vos boîtes aux lettres en vue du prochain numéro !